téléchargements
document certifié
Documents légaux certifiés
Créer une entreprise
Nous sommes à votre disposition si vous avez la moindre question concernant la création de votre société.
Créer une entreprise
picto flèche
logo qiiro bleu
Tous vos documents juridiques rédigés par des professionnels du droit.
Testez Qiiro sans engagement.
2000
Documents
32
Juristes
1000
Avocats partenaires
picto homepageCréation d'entreprise
Devenir livreur Uber Eats

Comment devenir livreur Uber Eats : notre guide pas à pas

picto juriste qiiro
Rédigé par :

Sacha, juriste chez Qiiro

Temps de lecture :
6 min
Créer une SCI
picto flèche
Créer une SARL
picto flèche
Créer une SASU
picto flèche
Créer une SAS
picto flèche
Créer une EURL
picto flèche
Créer une EIRL
picto flèche
Créer une entreprise
picto flèche
Créer un business plan
picto flèche

Devenir livreur indépendant auprès de la plateforme Uber Eats constitue pour beaucoup d’étudiants, demandeurs d’emploi et même salariés une solution idéale pour se constituer une source de revenus ou tout simplement pour arrondir les fins de mois. 

Si vous avez pour projet d’exercer cette activité complémentaire et que vous vous demandez par où commencer, votre assistant juridique augmenté Qiiro vous explique chacune des étapes pour mener à bien votre projet.

Créer une SCICréer une SASCréer une SASUCréer une EURLCréer une SARLCréer une EIRLCréer une entreprise

Qui est Uber Eats ?

Uber Eats est une entreprise d’origine américaine leader en matière de livraison de plats cuisinés tels que des fast food, des repas équilibrés, des petits-déjeuners. Elle est présente dans plusieurs pays dont en France. Si au tout début, elle n’était qu’un intermédiaire sur le marché français, depuis 2018 elle est devenue une société française à part entière. A ce jour, elle couvre plus de 340 villes situées en Hexagone et à l’île de La Réunion.

L’établissement fonctionne grâce à deux applications mobiles bien distinctes : 

  • Une application pour permettre aux clients de réaliser leurs commandes, 
  • Une autre pour les livreurs.
Je souhaite créer mon entreprise
picto flèche
Je souhaite créer mon business plan
picto flèche

Pourquoi devenir coursier Uber Eats ?

Les conditions financières sont sujettes à débat, il est vrai, mais la facilité de la réalisation des démarches pour pouvoir exercer l’activité en fait un atout pour ceux ayant un besoin rapide de revenus. A noter que : 

  • L’entreprise bénéficie d’une importante clientèle en France, 
  • A Paris, les services d’Uber Eats sont accessibles 24h sur 24. Dans les autres villes, les horaires peuvent être variables. Cependant, il est possible pour le livreur de travailler quand il le souhaite sans avoir à faire une réservation de shift au préalable. La plateforme lui laisse en effet une grande flexibilité dans son organisation,
  • Le livreur reste un indépendant libre d’exercer une autre activité.

Quel profil pour devenir livreur Uber Eats ?

Être livreur auprès d’Uber Eats convient à tous les profils : étudiants, salariés, à la recherche d’emploi. Il suffit de remplir quelques conditions : 

  • Être majeur, 
  • Posséder un smartphone,
  • Disposer d’un vélo ou d’un autre moyen de locomotion autorisé,
  • Avoir une pièce d’identité valide, 
  • Être micro-entrepreneur, 
  • Posséder un compte bancaire,
  • Justifier d’un casier judiciaire vierge pour les grandes villes telles que Paris, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Nice, Marseille, Lyon, Strasbourg et Lille.

Comment fonctionnent les livraisons Uber Eats ?

Chez Uber Eats, les livraisons fonctionnent de la manière suivante :

  • Le coursier connecté et situé à proximité reçoit une proposition de course via son application. 
  • S’il accepte la mission, il lui est nécessaire d’aller au restaurant indiqué afin de récupérer la commande. En récupérant le repas, il débloque un montant de prise en charge au restaurant,
  • Il doit ensuite se rendre à l’adresse de livraison également indiquée par l’application. Il débloque alors un montant de remise au client,
  • Un livreur peut prendre en charge 1 à 2 commandes par course, 
  • Une double commande signifie que le coursier récupère les repas dans un même restaurant et les livre dans 2 points de livraison proches, 
  • Il est possible d’accepter une autre course avant la livraison effective de celle en cours.

Comment devenir livreur Uber Eats ?

Pour devenir coursier auprès d’Uber Eats, il est nécessaire d’effectuer quelques démarches simples : 

  • Créer une entreprise,
  • S’inscrire auprès de la plateforme en tant que livreur, 
  • Mettre les documents en ligne, 
  • Valider le sac de livraison.

Créer une entreprise

La création d’une entreprise figure parmi les pré-requis afin de devenir coursier Uber Eats. En effet, celui-ci n’est pas un salarié de la société mais un prestataire de services. Il travaille ainsi à son propre compte. Puisqu’être livreur dans ce cadre est une activité indépendante, une inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est nécessaire. D’ailleurs, pour finaliser l’inscription auprès d’Uber Eats, il est nécessaire de fournir un Kbis ou un extrait K. 

Avant la création de l’entreprise, le livreur doit choisir sa forme juridique : 

  • Le statut d’auto-entrepreneur est à privilégier étant donné la simplicité des démarches, 
  • La création d’une entreprise individuelle ou d’une société reste possible.

Une micro-entreprise

Cette forme juridique semble la mieux adaptée à un livreur Uber Eats, et ce pour plusieurs raisons : 

  • Elle est indiquée pour les entrepreneurs qui réalisent un chiffre d’affaires en dessous de 70 000€,
  • L’administration fiscale applique un abattement de 34 % et le barème progressif de l’impôt sur le revenu,
  • Si le livreur ne réalise pas de chiffre d’affaires, il n’a aucune cotisation sociale à payer, 
  • Si son chiffre d’affaires se retrouve en dessous de 33 200€, le livreur n’est pas soumis à la TVA, 
  • La comptabilité est simplifiée. Un livre des achats et un livre des recettes suffisent.
  • La loi n’impose pas l’ouverture d’un compte bancaire professionnel si le chiffre d’affaires ne dépasse pas 10 000€ durant 2 années successives.
  • Avec une micro-entreprise, la responsabilité du livreur est illimitée. Ses créanciers ont la possibilité de se servir sur ses biens personnels pour se faire payer.

La création d’une micro-entreprise peut être réalisée sur le site Guichet- Entreprises.fr ou auprès d’un Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Une entreprise individuelle

En dépassant les seuils d’une micro-entreprise, le livreur doit passer par le régime de l’entreprise individuelle. Ses spécificités sont les suivantes : 

  • Le coursier est considéré comme entrepreneur individuel, un travailleur indépendant,
  • En tant que tel, il doit déclarer les bénéfices de son entreprise dans sa déclaration personnelle de revenus,
  • Il est soumis à l’impôt sur le revenu calculé sur la base du bénéfice fiscal qu’il réalise, 
  • Le montant de ses cotisations sociales dépend de son chiffre d’affaires puisque l’administration fiscale applique un taux forfaitaire, 
  • Le livreur doit tenir une comptabilité complète,
  • Tout comme pour une micro-entreprise, la responsabilité du livreur est illimitée. Ses créanciers peuvent saisir ses biens personnels. Seule sa résidence principale est insaisissable. 
  • Il lui est cependant possible de créer une Entreprise Individuelle à Responsabilité́ Limitée (EIRL) et de mettre en place une déclaration d’affectation pour contourner cet état et protéger son patrimoine personnel. 

Les démarches pour la création d’une entreprise individuelle sont relativement simples. Le dépôt d’un dossier auprès d’un CFE est nécessaire. Pour ce faire, le coursier doit fournir quelques documents dont un formulaire P0.

Une société EURL ou SASU

Deux choix s’offrent au coursier Uber eats qui souhaite opter pour la création d’une société : une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité́ Limitée (EURL) ou une Société́ par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU). Ces types de société ont plusieurs spécificités : 

  • Le patrimoine de la société est distinct de celui du livreur, 
  • Sa responsabilité est limitée à son apport, 
  • La société est responsable de l’activité commerciale, 
  • Il est possible d’agrandir l’activité en faisant appel à d’autres livreurs à titre de nouveaux associés par exemple, 
  • Si le livreur choisit une EURL, sa société doit payer l’impôt sur le revenu. Elle peut toutefois opter pour l’impôt sur les sociétés si elle le souhaite. A l’inverse, s’il crée une SASU, celle-ci est soumise à l’IS mais peut choisir l’IR durant 5 ans.
  • Il est obligatoire de tenir une comptabilité.

Lors de la création d’une société, quelques étapes sont obligatoires dont la rédaction des statuts, le dépôt d’un capital social à la banque, la publication d’une annonce officielle dans un journal d’annonces légales, le remplissage d’un formulaire Cerfa M0 et le dépôt d’un dossier d’immatriculation auprès du CFE compétent. S’il s’agit d’une entreprise de transport de colis, des formalités spécifiques sont nécessaires. 

Votre assistant juridique augmenté QIIRO vous propose le meilleur accompagnement possible dans vos démarches.  N’attendez plus !

S’inscrire sur le site Uber Eats

Pour travailler avec Uber Eats en tant que coursier indépendant, l’étape de l’inscription est primordiale. 

Le processus d’inscription

Le parcours d’inscription sur Uber Eats est à la fois rapide, simple et gratuit. Le futur livreur effectue les démarches entièrement en ligne en suivant quelques étapes : 

  • Il remplit un formulaire d’inscription avec ses renseignements personnels (nom, prénom, numéro de téléphone, adresse e-mail, ville dans laquelle il souhaite travailler), 
  • Une fois son compte créé, la société le guide par email et par SMS pour l’informer de la progression de son inscription et des prochaines étapes qu’il doit compléter, 
  • Il fournit les documents requis.

Les documents requis

Pour activer son compte et commencer à livrer avec Uber Eats, le coursier doit fournir quelques documents. 

Les documents à fournir à l’inscription

Lors de l’inscription, il est demandé au livreur de fournir certains documents : 

  • Un avis de situation au répertoire SIRENE ou un extrait KBis pour prouver l’existence de son entreprise, 
  • Une pièce d’identité récente. La société de livraison accepte plusieurs documents dont : 
  • Une carte d’identité ou un passeport délivré par un pays membre de l’Union Européenne, 
  • Les titres de séjour français qui autorisent le livreur à créer une auto-entreprise, 
  • Un récépissé de première demande de titre de séjour qui doit être accompagné d’un passeport,
  • Un récépissé de renouvellement de titre de séjour qui doit être fourni avec le titre de séjour expiré,
  • Un Visa français à l’exception de celui qui porte la mention « étudiant ».
  • Une photo de profil prise de face sur un fond clair pour faciliter la reconnaissance des restaurateurs et des clients. 

Les documents à fournir ultérieurement

Après l’activation du compte du coursier, il lui est demandé de mettre en ligne d’autres documents : 

  • Un RIB à son nom pour lui permettre de recevoir ses paiements par virements bancaires. Le nom du livreur titulaire du compte bancaire, le logo et le nom de la banque doivent être bien visibles. 
  • Une attestation de vigilance si le chiffre d’affaires du livreur dépasse les 5 000€. Ce document délivré par l’URSSAF est la garantie qu’il s’est acquitté des obligations de déclaration et de paiement des cotisations qui lui incombent. La durée de validité de ce dernier est de 6 mois. 

La mise en ligne des documents

Tous les documents demandés doivent être téléchargés sur la plateforme. Le coursier dispose de deux choix : 

  • Soit les mettre en ligne depuis l’application Uber Driver, 
  • Soit les télécharger sur leur site internet.

Quelle que soit l’option choisie, il doit respecter quelques consignes : 

  • La photo de profil doit être prise de face sur un fond clair, 
  • Les documents à mettre en ligne doivent être des originaux. La société n’accepte ni les photocopies, ni les documents en noir et blanc, 
  • Il est essentiel que les quatre bords de chaque document soient visibles, 
  • Aucun document ne doit être flou, ni masqué par des objets, ni comporter des ombres.

Se rendre à un rendez-vous informatif chez Uber Eats

Uber organise une séance d’information pour celui qui souhaite devenir livreur auprès d’elle. Après l’inscription, elle lui laisse la possibilité de prendre rendez-vous auprès de l’un de ses espaces d’accueil. Les démarches sont également à réaliser en ligne : 

  • Soit en cliquant sur le bouton de prise de rendez-vous, 
  • Soit en se connectant sur son espace personnel.

Rassembler le matériel nécessaire

Être livreur auprès d’Uber Eats, même en étant totalement indépendant, impose l’utilisation d’un certain nombre de matériels dont : 

  • Un sac de livraison qui doit respecter certaines normes : avoir une dimension minimale de 35cm (L) x 35cm (l) x 30cm (h) et être isotherme. 
  • Un smartphone pour réaliser les courses et une application mobile dédiée aux coursiers. Cette dernière est compatible avec un smartphone iOS et Android. 
  • Un moyen de locomotion pour se déplacer dans toute la ville : en principe, le livreur doit se déplacer en vélo. Vous pouvez faire vos tournées avec un vélo électrique. Il lui est également demandé de se munir de tout l’équipement nécessaire pour assurer sa sécurité sur la route. 
  • Des maillots et des vestes adaptés : Le livreur est libre de s’équiper de ses affaires personnelles, à condition d’être acceptées par la plateforme. Cependant, cette dernière propose également des équipements conçus spécifiquement pour lui permettre d’effectuer ses livraisons en toute sécurité et d’être facilement identifiable par les clients et les restaurateurs.

La plateforme ne prend en charge aucun matériel. Toutefois, les coursiers ont la possibilité d’en commander auprès des partenaires d’Uber Eats. D’ailleurs, ils ont accès à des offres exclusives notamment en matière de vélos, de smartphones, de sacs de livraison et d’équipements de protection. S’ils le souhaitent, ils peuvent bénéficier d’une facilité de paiement et des options de livraison.

Je souhaite créer mon entreprise
picto flèche
Je souhaite créer mon business plan
picto flèche

Livreur Uber Eats : Quel moyen de locomotion ?

Pour pouvoir se déplacer en ville pour ses livraisons, le livreur a besoin d’un moyen de locomotion. 

Le vélo

D’une manière générale, Uber Eats n’autorise que les vélos et les vélos à assistance électrique à titre de moyen de locomotion lors d’une livraison. 

Un véhicule motorisé

Si le coursier souhaite utiliser un véhicule motorisé tel qu’un scooter électrique ou thermique, il doit se rapprocher au préalable de l’équipe d’assistance. Il doit notamment fournir certains documents dont : 

  • Un permis de conduire, 
  • Une capacité de transport léger de marchandises obtenue à la suite d’une inscription au Registre National des Transporteurs, 
  • La carte grise et la carte verte du véhicule.

Coursier Uber Eats : Quelle rémunération ?

Le salaire d’un coursier Uber Eats est fonction de plusieurs paramètres dont le temps d’attente au restaurant ou chez le client, le nombre de livreurs en activité, la période de l’année, la météo, le moyen de locomotion utilisé, les pourboires, les multiplicateurs et les primes de toutes sortes. En règle générale, le minimum garanti varie de 8 à 20 € par heure.

La rémunération proprement dite

Pour chaque course qu’il effectue, le livreur reçoit une rémunération. Ce prix de base prend en compte plusieurs éléments dont la distance parcourue, la prise en charge au restaurant et la remise au client.

Depuis le 25 septembre 2019, Uber Eats a mis en place un nouveau modèle de rémunération applicable automatiquement pour les livreurs qui se sont inscrits à compter de cette date. Les anciens livreurs, quant à eux, ont le choix entre l’ancien ou le nouveau modèle.

L’ancien modèle de rémunération

Si le livreur fait ses livraisons à Paris :

2,63€ par course (1,88€ de prise en charge au restaurant + 0,75€ de remise au client) + 1,05€ par km

Si le livreur travaille dans une autre ville : 

2,63€ par course (1,88€ de prise en charge au restaurant + 0,75€ de remise au client) + 0.98 € par km

Il n’y a pas de frais de service.

Le nouveau modèle de rémunération

Si le livreur fait ses livraisons à Paris :

2,85 € par course (1,90€ de prise en charge au restaurant + 0,95€ de remise au client) + 0,81 € par km.

Si le livreur travaille dans une autre ville :

2,85 € par course (1,90€ de prise en charge au restaurant + 0,95€ de remise au client) + 0,76 € par km.

Il n’y a pas de frais de service.

Les bonus

Outre le prix de base de la course, le livreur peut espérer des primes en bonus.

La prime de pluie

Le livreur obtient une prime de pluie de 15 € net par créneau si les conditions suivantes sont respectées : 

  • Les précipitations sont supérieures à 0.2mm/h, 
  • Au minimum 3h de connexion par créneau,
  • Au minimum 3 livraisons par créneau.

Les pourboires

A sa discrétion, le client peut verser des pourboires en espèces ou depuis la fonctionnalité « pourboire » de l’application en guise de récompenses. Uber reverse ensuite l’intégralité des pourboires au livreur.

Des programmes d’avantages avec Uber Eats Pro

En réalisant des livraisons, le coursier gagne des points. Il en est de même si les clients et les restaurants lui attribuent une bonne note. En gagnant des points au cours d’un mois, il bénéficie de plusieurs avantages le mois suivant. 

Des multiplicateurs de rémunération

En fonction des évènements et des zones, le prix habituel peut aller jusqu’à doubler grâce aux multiplicateurs de rémunération.

Le paiement

Uber Eats effectue les paiements par virement bancaire automatique, et ce, toutes les semaines. En principe, elle déclenche l’ordre de virement tous les lundis. Le livreur peut toutefois demander un paiement à chaque fois qu’il le souhaite grâce à la fonction Flexpay. 

Par ailleurs, la plateforme procède à l’envoi d’un récapitulatif d’activités par mail chaque semaine. Celui-ci est aussi accessible depuis l’espace livreur.

Quelles sont les charges d’un livreur Uber Eats ?

Les charges varient en fonction de la forme juridique de l’entreprise du coursier : 

  • S’il a opté pour une micro-entreprise, ses charges sont calculées sur la base de son chiffre d’affaires. 
  • S’il a choisi une entreprise individuelle, il a des charges sociales dont le montant dépend de son chiffre d’affaires. Il est aussi tenu au paiement de l’IR.
  • S’il a opté pour une EURL ou une SASU, il est soumis à l’IR ou à l’IS.

En outre, sur son profil partenaire Uber Eats, il a accès à un récapitulatif du chiffre d’affaires qu’il doit déclarer.

Quels sont les avantages d’un livreur Uber Eats ?

Être livreur Uber Eats permet de bénéficier d’un certain nombre d’avantages. 

Des assurances gratuites

Grâce au partenariat d’Uber avec l’assureur AXA, ses livreurs bénéficient de plusieurs garanties : 

  • Une assurance responsabilité civile, 
  • Une couverture santé et prévoyance.

L’assureur offre un soutien financier en cas d’accident, de maladie ou autres évènements de la vie. 

Une invitation à des évènements

Uber Eats organise régulièrement divers évènements durant lesquels les chauffeurs livreurs sont conviés. Selon les villes, ils ont lieu soit une fois par mois soit tous les deux mois. Il s’agit entre autres de réunions feedbacks, de goûter, de petit-déjeuner ou autres évènements facultatifs.

Je souhaite créer mon entreprise
picto flèche
Notre équipe de juristes vous a préparé une synthèse :
Revenir en haut de page
picto flèche haute
logo qiiro
Restez informé
Merci. Nous avons bien pris en compte votre inscription.
Oops! Une erreur s'est produite. Veuillez re-essayer ou nous contacter via service@qiiro.eu.