picto homepageCréation d'entreprise
Le seuil de rentabilité

Étape 5 : Le seuil de rentabilité

picto juriste qiiro
Rédigé par :

Killian, expert chez Qiiro

Temps de lecture :
7 min
Créer une SCI
picto flèche
Créer une SARL
picto flèche
Créer une SASU
picto flèche
Créer une SAS
picto flèche
Créer une EURL
picto flèche
Créer une EIRL
picto flèche
Créer une entreprise
picto flèche
Créer un business plan
picto flèche
Créer une SCICréer une SASCréer une SASUCréer une EURLCréer une SARLCréer une EIRLCréer une entreprise

Qu’est-ce que le seuil de rentabilité ?

Le seuil de rentabilité est un outil utile pour déterminer à quel moment votre entreprise, ou un nouveau produit ou service, sera rentable. En d'autres termes, il s'agit d'un calcul financier utilisé pour déterminer le nombre de produits ou de services que vous devez vendre pour couvrir au moins vos coûts. Lorsque vous avez atteint le seuil de rentabilité, vous ne perdez ni ne gagnez de l'argent, mais tous vos coûts ont été couverts.

Il y a quelques définitions que vous devez connaître pour comprendre l'analyse du seuil de rentabilité.


  • Coûts fixes : Dépenses qui restent les mêmes quel que soit le montant de la vente.
  • Coûts variables : Dépenses qui fluctuent à la hausse ou à la baisse en fonction des ventes.
Je souhaite créer mon entreprise
picto flèche
Je souhaite créer mon business plan
picto flèche

Pourquoi vous devez faire une analyse du seuil de rentabilité

Il y a de nombreux avantages à faire une analyse du seuil de rentabilité :


Définir votre prix de vente

Trouver votre seuil de rentabilité vous aidera à mieux fixer le prix de vos produits. L'efficacité de la tarification dépend en grande partie de la psychologie, mais il est tout aussi important de savoir comment elle affecte votre rentabilité. Vous devez vous assurer que vous pouvez payer toutes vos factures.


Couvrir les coûts fixes

Lorsque la plupart des gens pensent à la tarification, ils réfléchissent à ce que coûte la création de leur produit. Ces coûts sont considérés comme des coûts variables. Vous devez quand même couvrir vos coûts fixes, comme les frais d'assurance ou de développement web. Une analyse du seuil de rentabilité vous y aidera.


Fixer des objectifs commerciaux

Après avoir effectué une analyse du seuil de rentabilité, vous savez exactement combien vous devez vendre pour être rentable. Cela vous aidera à fixer des objectifs de vente plus concrets pour vous et votre équipe. Lorsque vous aurez un chiffre précis en tête, il sera beaucoup plus facile de le suivre.


Prendre des décisions

Les entrepreneurs prennent souvent des décisions d'affaires basées sur l'émotion. Ce que vous ressentez est important, mais ce n'est pas suffisant. Les entrepreneurs qui réussissent prennent leurs décisions en se basant sur des faits. Il sera beaucoup plus facile de prendre une décision lorsque vous disposerez de données utiles.


Financer votre entreprise

Une analyse du seuil de rentabilité est un élément clé de tout Business Plan. Elle est généralement obligatoire si vous souhaitez faire appel à des investisseurs ou contracter d'autres dettes pour financer votre entreprise. Effectivement, ce tableau analytique va permettre à ces investisseurs ou banques de savoir à partir de quand votre projet commencera à faire des bénéfices.

Vous devez prouver que votre plan est viable. De plus, si l'analyse est positive, vous serez plus à l'aise pour assumer la charge du financement.

Quand utiliser une analyse du seuil de rentabilité

Il existe quatre scénarios courants lorsqu'il s'agit de faire une analyse du seuil de rentabilité :


Création d'une nouvelle entreprise

Si vous envisagez de créer une nouvelle entreprise, une analyse du seuil de rentabilité est indispensable. Non seulement elle vous aidera à décider si votre idée d'entreprise est viable, mais elle vous obligera à faire des recherches et à être réaliste quant aux coûts, ainsi qu'à réfléchir à votre stratégie de prix.


Créer un nouveau produit

Si vous avez déjà une entreprise, vous devriez quand même faire une analyse du seuil de rentabilité avant de vous engager dans un nouveau produit, surtout si ce produit va entraîner des dépenses importantes. Même si vos coûts fixes, comme un bail, restent les mêmes, vous devrez calculer les coûts variables liés à votre nouveau produit et fixer les prix avant de commencer à vendre.



Ajouter un nouveau canal de vente

Chaque fois que vous ajoutez un nouveau canal de vente, vos coûts changent, même si vos prix ne changent pas. Par exemple, si vous avez vendu en ligne et que vous envisagez de faire une vente flash, vous voudrez vous assurer d'atteindre au moins le seuil de rentabilité.


Cela s'applique également à l'ajout de nouveaux canaux de vente en ligne, comme les messages d'achat sur Instagram. Prévoyez-vous des coûts supplémentaires pour promouvoir le canal, comme les annonces sur Instagram ? Ces coûts doivent faire partie de votre analyse du seuil de rentabilité.


Changer le modèle économique

Si vous envisagez de modifier votre modèle économique, par exemple en passant de la livraison directe de produits à la livraison de stocks, vous devez effectuer une analyse du seuil de rentabilité. Vos coûts pourraient changer de manière significative et cela vous aidera à déterminer si vos prix doivent également changer.

Formule d'analyse du seuil de rentabilité

Avant de commencer à calculer les points d'équilibre, voyons comment fonctionne la formule.


Votre seuil de rentabilité est égal à vos coûts fixes, divisés par votre prix moyen, moins les coûts variables.


Seuil de rentabilité = coûts fixes/(prix moyen - coûts variables)


En fait, vous devez calculer votre bénéfice net par unité vendue et diviser vos coûts fixes par ce chiffre. Cela vous indiquera le nombre d'unités que vous devez vendre avant de commencer à faire des bénéfices.


Comme vous le savez maintenant, les ventes de vos produits doivent payer plus que les seuls coûts de production. Le bénéfice restant est connu sous le nom de marge de contribution, car il contribue aux coûts fixes.


Maintenant que vous savez ce que c'est, comment cela fonctionne et pourquoi c'est important, voyons comment calculer votre seuil de rentabilité.


Étape 1 - Rassemblez vos données

La première étape consiste à dresser la liste de tous les coûts liés à l'exercice d'une activité commerciale. Tout, du coût de votre produit, au loyer, en passant par les frais bancaires. Réfléchissez à tout ce que vous devez payer et notez-le.

L'étape suivante consiste à les diviser en coûts fixes et en coûts variables.


Coûts fixes

Les coûts fixes sont tous les coûts qui restent les mêmes, quelle que soit la quantité de produits que vous vendez. Il peut s'agir par exemple du loyer, des abonnements aux logiciels, des assurances et de la main-d'œuvre.


Faites une liste de tout ce que vous devez payer, quoi qu'il arrive. Dans la plupart des cas, vous pouvez dresser une liste des dépenses sous forme de montants mensuels, sauf si vous envisagez un événement de plus courte durée, comme un festival de trois jours. Faites le total.


Coûts variables

Les coûts variables sont des coûts qui fluctuent en fonction de la quantité de produits que vous vendez. Il peut s'agir de matériaux, de commissions, de traitement des paiements, mais aussi de main-d'œuvre.


Certains coûts peuvent être classés dans l'une ou l'autre de ces catégories, en fonction de votre entreprise. Si vous avez du personnel salarié, il sera classé dans la catégorie des coûts fixes. Mais si vous payez des employés à temps partiel qui ne travaillent que lorsqu'il y a beaucoup de travail, ils seront considérés comme des coûts variables.


Faites une liste de tous vos coûts qui fluctuent en fonction de la quantité de produits que vous vendez. Faites la liste du prix par unité vendue et additionnez tous les coûts.


Prix moyen

Enfin, décidez d'un prix. Ne vous inquiétez pas si vous n'êtes pas encore prêt à vous engager sur un prix définitif, vous pourrez le changer plus tard. N'oubliez pas qu'il s'agit du prix moyen. Si vous offrez à certains clients des remises sur quantité, cela fera baisser le prix moyen.


Étape 2 - Lier vos données

Il est maintenant temps de lier vos données. La feuille de calcul fera apparaître le total de vos coûts fixes et de vos coûts variables dans le calcul du seuil de rentabilité. Il vous suffit d'indiquer votre prix moyen dans une cellule appropriée. Ensuite, le calcul se fera automatiquement. Le nombre qui est calculé sera le nombre d'unités que vous devez vendre pour atteindre le seuil de rentabilité.


Étape 3 - Effectuer des ajustements

N'hésitez pas à expérimenter avec différents nombres. Voyez ce qui se passe si vous réduisez vos coûts fixes ou variables, ou essayez de changer le prix. Il se peut que vous n'obteniez pas le bon résultat la première fois, alors faites les ajustements nécessaires au fur et à mesure.


N'oubliez aucune dépense : le piège le plus courant de l'analyse du seuil de rentabilité est d'oublier des données, en particulier les coûts variables. L'analyse du seuil de rentabilité est une étape importante dans la prise de décisions commerciales. C'est pourquoi vous devez vous assurer que vos données sont aussi précises que possible.


Pour vous assurer de ne pas manquer de coûts, réfléchissez à l'ensemble de vos opérations du début à la fin. Si vous réfléchissez à votre expérience en matière d'emballage pour le commerce électronique, vous vous souviendrez peut-être que vous devez commander du papier de soie de marque, et qu'une commande vous permet d'effectuer 200 envois. Si vous réfléchissez à l'organisation de votre festival, vous vous souviendrez peut-être que vous devrez fournir des serviettes en papier en même temps que les produits alimentaires que vous vendez. Il s'agit de coûts variables qui doivent être inclus.

Limites de l'analyse du seuil de rentabilité

L'analyse du seuil de rentabilité joue un rôle important dans la prise de décisions commerciales, mais elle est limitée dans le type d'informations qu'elle peut fournir.


Ne prédit pas la demande

Il est important de noter qu'une analyse du seuil de rentabilité n'est pas un prédicteur de la demande. Elle ne vous dira pas quelles seront vos ventes, ni combien de personnes voudront ce que vous vendez. Elle vous indiquera seulement le nombre d'unités que vous devez vendre pour atteindre le seuil de rentabilité. Il est également important de noter que la demande n'est pas stable. Le nombre de personnes désireuses d'acheter votre produit changera également au fur et à mesure que vous modifierez votre prix.


Dépend de données fiables

Parfois, les coûts sont à la fois fixes et variables. Cela peut rendre les calculs compliqués et vous devrez probablement les répartir dans l'une ou l'autre catégorie. Par exemple, vous pouvez avoir un coût de main-d'œuvre de base, quel qu'il soit, ainsi qu'un coût de main-d'œuvre supplémentaire qui peut fluctuer en fonction de la quantité de produits que vous vendez.

L'exactitude de votre seuil de rentabilité dépend de données précises. Si vous n'introduisez pas de bonnes données dans la formule, vous n'obtiendrez pas un résultat fiable.


Ignore le futur

L'analyse du seuil de rentabilité ne tient pas compte des fluctuations dans le temps. Elle dépend de la période utilisée pour calculer les coûts fixes (le plus souvent, elle est mensuelle). Vous verrez combien d'unités vous devez vendre au cours du mois, mais vous ne verrez pas comment les choses changent si vos ventes fluctuent de semaine en semaine ou de façon saisonnière au cours de l'année. Pour ce faire, vous devrez vous appuyer sur une bonne gestion de la trésorerie et, éventuellement, sur de solides prévisions de ventes.


En outre, cela ne tient pas compte de l'avenir. L'analyse du seuil de rentabilité ne porte que sur le présent. Si le coût de vos matières premières double l'année prochaine, votre seuil de rentabilité sera beaucoup plus élevé, à moins que vous augmentiez vos prix. Si vous augmentez vos prix, vous pourriez perdre des clients. Cet équilibre délicat est toujours en mouvement.


Ignore les concurrents

En tant que nouvel arrivant sur le marché, vous allez affecter les concurrents et vice versa. Ils pourraient modifier leurs prix, ce qui pourrait affecter la demande pour votre produit, ce qui vous amènerait à modifier vos prix également. S'ils se développent rapidement et qu'une matière première que vous utilisez tous deux se raréfie, le coût pourrait augmenter.  


En fin de compte, l'analyse du seuil de rentabilité vous donnera une très bonne compréhension des conditions de base pour réussir. C'est une nécessité. Mais ce n'est pas la seule recherche que vous devez effectuer avant de créer une entreprise ou de modifier son modèle économique.

Je souhaite créer mon entreprise
picto flèche
Je souhaite créer mon business plan
picto flèche

Stratégies pour abaisser votre seuil de rentabilité

Que se passe-t-il si vous effectuez votre analyse du seuil de rentabilité et que vous découvrez que le nombre d'unités que vous devez vendre est trop élevé ? Si ce nombre vous semble irréaliste ou irréalisable, ne paniquez pas. Vous pourrez peut-être faire quelques ajustements pour abaisser votre seuil de rentabilité.


Réduire les coûts fixes

Voyez s'il y a une possibilité de réduire vos coûts fixes. Plus ils seront bas, moins vous devrez vendre d'unités pour atteindre le seuil de rentabilité. Par exemple, si vous envisagez d'ouvrir un magasin de détail et que les chiffres ne sont pas satisfaisants, envisagez plutôt de vendre en ligne.


Augmenter les prix

Si vous augmentez vos prix, vous n'aurez pas besoin de vendre autant d'unités pour atteindre le seuil de rentabilité. La contribution marginale par unité vendue sera plus élevée. Lorsque vous envisagez d'augmenter vos prix, soyez attentif à ce que le marché est prêt à payer et aux attentes qui accompagnent un prix. Vous n'aurez pas besoin de vendre autant d'unités, mais vous devrez quand même en vendre suffisamment. Si vous facturez plus cher, les acheteurs peuvent s'attendre à un meilleur produit ou à un meilleur service à la clientèle.


Des coûts variables moins élevés

La réduction de vos coûts variables est souvent l'option la plus difficile, surtout si vous venez de vous lancer en affaires. Plus vous vous agrandissez, plus il vous sera facile de réduire vos coûts variables. Cela vaut la peine d'essayer de réduire vos coûts en négociant avec vos fournisseurs, en changeant de fournisseur ou en modifiant votre processus. Par exemple, vous constaterez peut-être que l'emballage avec du polystyrène est moins cher que le papier bulle pour l'expédition de produits fragiles.

Le seuil de rentabilité et son analyse va permettre à une entreprise existante ou à un créateur d’entreprise de savoir et de faire savoir le nombre de produit/service que l’entreprise doit vendre pour que celle-ci couvre l’intégralité des frais et génère du profit par la suite.

Que ce soit pour séduire des banques et investisseurs ou pour connaître la rentabilité d’un nouveau produit, le seuil de rentabilité est un élément indispensable dans un prévisionnel financier.

Je souhaite créer mon entreprise
picto flèche
Notre équipe de juristes vous a préparé une synthèse :
Revenir en haut de page
picto flèche haute
logo qiiro blanc 2021
Restez informé
Merci. Nous avons bien pris en compte votre inscription.
Oops! Une erreur s'est produite. Veuillez re-essayer ou nous contacter via service@qiiro.eu.