personnage qiiro
Tous vos documents juridiques rédigés et garantis par des professionnels du droit
2000
Documents
40
Juristes
500
Avocats
Testez Qiiro sans engagement !
Créer un compte
>
Le plan de reprise d’activité en 5 questions

Le plan de reprise d’activité (PRA) en 5 questions

La crise sanitaire actuelle a nécessité la mise en veille de nombreuses entreprises françaises.


Le début de la période de déconfinement est porteur d’une interrogation pour les entrepreneurs : comment assurer la sauvegarde de son activité ?


À l’instar de n’importe qu’elle reprise d’activité, celle-ci nécessitera la mise en place d’un plan de reprise d’activité, ou «PRA».


Ce plan vous permettra de préserver la sécurité et la santé de votre personnel, tout en vous assurant une efficacité maximale.


Notre équipe vous propose une fiche explicative qui vous permettra de vous familiariser avec ce document.

1. Qu’est-ce qu’un PRA (Plan de Reprise d’Activité) ?

Le Plan de Reprise d’Activité (PRA) décrit l’ensemble des processus mis en place pour assurer la reprise d’activité de l’entreprise.


Il ne doit pas être confondu avec le Plan de continuité d’activité (PCA) : ce dernier a pour objectif d’assurer la continuité des services de l’entreprise en cas de panne ou d’accident majeur.


Durant la période de crise sanitaire, votre entreprise a peut-être dû fermer temporairement.


Le PRA est destiné à assurer une reprise rapide et efficace de l’activité de l’entreprise. Il est utilisé lorsque votre entreprise fait face à une crise majeure ou un sinistre majeur qui vous a obligé à arrêter complètement votre activité.


Même en cas de crise, ce document écrit n’est pas obligatoire mais fortement conseillé. Il comprend, étape par étape, les actions à mettre en oeuvre afin que l’entreprise retrouve une activité normale.

conseil

Pour bénéficier des délais, il faut en faire la demande sur le site du Gouvernement, intitulée « demande de délai de paiement ou de remise pour les entreprises en difficulté suite auCoronavirus – Covid 19 ».

Le PRA est-il obligatoire ?

Vous êtes employeur ?


Sachez que le législateur n’impose pas la rédaction d’un PRA pour la gestion de crise.


Toutefois, si le PRA n’est pas obligatoire, il est vivement conseillé de le rédiger pour le redémarrage de votre entreprise.


En effet, sans aucun plan de reprise d’activité, votre entreprise risque de souffrir de désorganisation au moment de la réouverture des locaux.


Avec un PRA correctement pensé, vous vous assurez un gain de temps précieux au moment de reprendre votre activité.


En cas d’incident ou de sinistre, le PRA peut vous servir à préserver votre responsabilité.


Sachez qu’il n’y a aucune durée minimale ou maximale pour un PRA.

3. Quels sont les objectifs du PRA ?

NOTE D’INFORMATIONS

Le télétravail est une forme d’organisation qui permet aux salariés de travailler depuis leur domicile, grâce aux outils informatiques et autres, permettant d’effectuer des tâches à distance. C’est un droit établit par l’article L. 1222-9 du Code du travail.

Chaque entreprise a des besoins différents : le PRA devra être adapté en fonction de ceux-ci.

Il dépendra ainsi des particularités de l’entreprise et de la nature de son activité.

 

Toutefois, il est possible d’établir une liste d’objectifs généraux, qui toucheront l’ensemble des sociétés.

 

Il s’agit ici d’établir une analyse des risques auxquels vont faire face les salariés (sécurité et santé).

 

Parmis ces objectifs généraux que vous devez évaluer, on retrouve le besoin de :

  • Réduire le temps d’interruption des activités en cours ;
  • Minimiser les dégâts matériels ;
  • Sauvegarder l’infrastructure informatique (serveurs) et les données (backup) ;
  • Former et sensibiliser les salariés au PRA.

 

Concernant le COVID-19, les objectifs seront plus spécifiques. Il s’agira notamment de : 

  • Diminuer au maximum les risques de contamination (masques, gel hydroalcoolique, distance de sécurité, etc.) ;
  • Se concerter avec les salariés : il s’agit de renouer le lien professionnel et de rassurer l’ensemble des acteurs de l’entreprise. Les salariés doivent être parties prenantes de l’élaboration et de l’exécution du PRA ;
  • Retrouver la production la plus haute possible en assurant une gestion des risques optimale.

4. Quels sont les étapes clés du Plan de reprise d’activité ?

Le plan de reprise d’activité doit présenter les étapes clés qui mèneront à la reprise d’activité.

Ces étapes dépendent du scénario auquel vous faites face.

 

La plan de reprise comprend deux étapes clés :

 

ÉTAPE 1 : L’élaboration du PRA 

Le PRA peut être élaboré selon le schéma suivant :

 

  • Analyse des objectifs prioritaires 

 

Il s’agit ici d’identifier les activités critiques et les ressources à disposition de l’entreprise. 

 

Parmis les ressources de l’entreprise, vous pouvez distinguer les ressources humaines des ressources matérielles.

 

  • Le système informatique

 

L’activité informatique de votre entreprise peut être paralysée : en cas de scénarii de défaillance, vous devez être prêts.

 

Aujourd’hui, la question du système informatique est cruciale : vous devez mettre en place un plan de secours afin de préserver vos systèmes d’une éventuelle perte de données (sauvegarde sur un cloud).

 

Si votre entreprise dispose d’un datacenter, vous devez mettre en place des mesures permettant d’assurer la sécurité des données. En effet, divers scénarios peuvent entraîner l’indisponibilité des données informatiques de votre société, pouvant conduire à la paralysie totale de votre activité. Afin d’assurer la continuité des activités, vous devez vous assurer que le datacenter reste opérationnel (sans incidents), y compris en cas de fermeture des locaux (accès à distance pour les besoins du télétravail). Avec la virtualisation du travail, cette problématique de la protection des données informatiques est devenue incontournable.

 

N’hésitez pas à insérer un plan de secours informatique dans votre PRA afin d’assurer la remise en route (après sinistre) et la continuité de l’activité informatique.

 

  • Détermination des règles de sécurité mise en place 

 

Il faut préparer les règles de sécurité qui seront mises en place pour la reprise d’activité. 

 

Il s’agit tant des règles classiques de sécurité, que des règles propres à la situation sanitaire. Ces dernières sont précisées dans la question suivante (5).

 

  • Plan de communication

 

Le plan de communication est important : c’est ce qui va permettre à vos employés, aux clients et aux fournisseurs de prendre connaissance des mesures qui permettront la reprise d’activité de l’entreprise.

 

La communication doit être pensée en interne. Vous devez informer les salariés de l’entreprise (employés, cadres, etc.) des modalités de reprise de l’activité. Ils pourront ainsi mieux s’adapter aux mesures que vous envisagez. Au niveau du management, le fait de préparer le PRA en concertation avec les salariés facilitera votre plan de communication et l’application des mesures envisagées.

 

Vous devez également veiller à la communication externe : vos fournisseurs et vos clients doivent être informés des modalités de reprise d’activité. Cela leur permettra de s’adapter plus rapidement aux mesures que vous envisagez pour continuer votre activité avec eux.

 

La stratégie de communication peut être cruciale dans la reprise de votre activité.

 

ÉTAPE 2 : Le déploiement du PRA

  • La mise en oeuvre

 

C’est le moment le plus délicat : il s’agit d’activer concrètement le plan de reprise d’activité.

 

Une bonne communication interne et externe des mesures envisagées permettra une mise en oeuvre beaucoup plus fluide : assurez-vous que l’ensemble des informations aient été correctement transmises.

 

  • Le retour d’expérience

Les premiers jours de reprise peuvent être difficiles à gérer.

Toutefois, il s’agit pour vous d’une source d’informations non négligeable. Organiser un débriefing avec les employés vous permettra de tirer profit de cette expérience, et d’améliorer la suite de la reprise d’activité.

 

Ce retour d’expérience est d’autant plus nécessaire que la taille de l’entreprise est importante. Il vous permet notamment :

  • De vous assurer que vos salariés sont en bonne santé ;
  • De rassurer ceux qui pourraient avoir le moral en berne après les semaines de confinement ;
  • De recueillir les retours d’expérience personnelle des employés (critiques positives et négatives). Ces informations précieuses vous permettront d’ajuster les mesures du PRA ;
  • De vous montrer reconnaissant pour les efforts fournis par vos salariés.

5. Quelles sont les mesures spéciales COVID-19 du PRA ?

Du fait de la crise sanitaire, vous devez mettre en place des mesures de sécurité propres au virus.


  • Les recommandations du ministère du travail


Les premières mesures sont celles que préconisent le ministère du travail : respect de la distanciation sociale (1 mètre), mise à disposition de gel hydroalcoolique pour le personnel de l’entreprise et, dans la mesure du possible, de masques.


  • Le contrôle de décontamination des surfaces


Le PRA peut prévoir une routine qui assurera, au maximum, la décontamination des surfaces de travail.


Vous pouvez également mettre en place un contrôle de contamination de surface, en évaluant la présence résiduelle du virus et l’efficacité de désinfection.


  • L’information des employés


Afin de vous assurez du respect des règles que vous avez mises en place, vous pouvez aussi communiquer en interne sur les mesures de sécurité en relation avec le virus.


  • La procédure en cas de contamination


Vous devez prévoir la procédure en cas de contamination d’un salarié.


Ainsi, vous devez rapidement informer les personnes qui ont été en contact avec lui, dans l’entreprise (salariés) et à l’extérieur (clients, fournisseurs, etc.).


Vous devez ensuite prévoir la procédure mise en place pour gérer le salarié contaminé.


  • Le personnel vulnérable


Face au virus, certains sont plus exposés que d’autres (infirmiers, épiciers, etc.). Il s’agit du personnel qui a le plus de chance de contracter le virus.


Le PRA peut prévoir des mesures spécifiques (télétravail, limitation des déplacements professionnels) pour le personnel à risque.


  • Le télétravail


Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à proposer le télétravail à vos salariés.


Avec le télétravail, vous évitez d’avoir recours à des mesures de sécurité coûteuses et anxiogènes.

Sanctions

En tant qu’employeur, vous ne devez prendre aucun risque pour vos salariés qui pourraient, en présence d’un danger grave et imminent pour leur santé ou pour leur vie, invoquer leur droit de retrait.

bon à savoir

Pour faire une demande d’aide financière exceptionnelle, il vous faut remplir le formulaire de la Sécurité sociale des Indépendants – URSSAF afin de demander l’intervention du fonds d’action sociale.

gérez votre entreprise avec Qiiro
icone guide juridiqueicone document juridique
Découvrez nos fiches, documents et guides dédiés à la gestion de votre entreprise.
Découvrir
logo qiiro
Restez informé
Merci. Nous avons bien pris en compte votre inscription.
Oops! Une erreur s'est produite. Veuillez re-essayer ou nous contacter via service@qiiro.eu.