Contrat de commission pour acheter

Ce document est un modèle type de Contrat de commission pour acheter modifiable et personnalisable à télécharger.
Nombre de fichiers : 3
Nombre de pages : 7
Nombre de mots : 2204
Description

Contrat de commission : formalités

Le contrat de commission est un contrat par lequel une personne dite le commissionnaire s'engage à accomplir une ou plusieurs opérations pour le compte d'une autre personne dite le commettant. A la différence de l'agent commercial, il contracte avec le tiers en son nom propre et non au nom de son commettant.

Le commissionnaire a le rôle d'intermédiaire de commerce et agit pour le compte du commettant sans que celui-ci soit connu par le tiers avec lequel il contracte. Il y a donc une véritable absence de représentation du commettant. Cependant, ce dernier est tenu de prendre toutes les dispositions nécessaires pour la réalisation de l'opération réclamée par le commettant. Il est aussi tenu de respecter ces instructions. Le commissionnaire perçoit une rémunération sous forme de commission fixe, proportionnelle à la valeur de l'opération ou égale à la marge qu'il a pu négocier avec les tiers. Enfin, il est à noter que les effets du contrat conclu avec le tiers vont se produire sur le patrimoine du commettant.

La plupart du temps les deux parties sont des commerciaux indépendants. Le commissionnaire peut agir en tant que vendeur ou acquéreur. Cependant le commissionnaire peut ne pas agir en tant que commerçant quand il s'agit d'une opération de transport de marchandise ou de douane. La qualité de commerçant n'est donc pas obligatoire pour que le contrat soit qualifié de contrat de commission.

Vous trouverez au sein de ce document un modèle de contrat de commission pour acheter, destiné à vendre tout type de produit.

comment ?

Afin de rédiger correctement votre contrat de commission pour acheter, il vous faudra spécifier nombre d’éléments importants. 

Vous pouvez télécharger ce document juridique au sein duquel les éléments suivants devront nécessairement apparaître :

  • Le nom de la société, la forme juridique de la société, le montant du capital social de la société, la ville du siège social, l’adresse du siège social, la ville du RCS et le numéro d’immatriculation au RCS ; 
  • Le nom du représentant de la société commettant, la durée de fonction de son statut, la date d’entrée effective du représentant, ainsi que la date de son élection en assemblée générale des associés ;
  • L’exposé préalable de l’activité du commettant, avec potentiellement le nom de la marque qu’il utilise. Le souhait du commettant d’acheter des produits sur le territoire contractuel auprès d’une clientèle spécifique ;
  • L’activité du commissionnaire et de la société, le nombre d’années et à quel lieu. Son souhait de faire bénéficier le commettant de sa capacité à négocier et de sa connaissance des marchés ; 
  • L’objet du contrat, étant d’acheter pour le compte du commettant les produits définis au sein du contrat ;
  • La définition des produits contractuels, avec la marque de leurs articles, la nature des articles et la référence catalogue ;
  • Les obligations du commissionnaire dont notamment le strict respect des conditions d’achat des produits contractuels ;
  • Potentiellement s’il est connu le prix d’achat auquel le commissionnaire achètera les produits ;
  • Les modalités de réalisation des ventes relatives aux contrats et factures, au stockage, à la livraison, la restitution du prix des ventes ; 
  • L’information du commissionnaire auprès du commettant sur l’état du marché ainsi que sur toute difficulté rencontrée pendant l’exécution de sa mission ou de toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle ;
  • L’obligation de confidentialité du commissionnaire, tenu de ne pas révéler aux tiers l’existence et la nature des liens contractuels l’unissant au commettant ;
  • Les obligations du commettant, relatives à la livraison des produits contractuels, à l’exclusivité vis à vis du commissionnaire et au paiement de la commission et au remboursement des frais ;
  • Les modalités de fixation de la commission ;
  • La durée du contrat ;
  • Les modalités de cession du contrat ;
  • Enfin, les modalités de résiliation du contrat.
pourquoi ?

Malgré le fait que le contrat de commission ne soit pas spécifiquement encadré par la loi, il est largement préférable de conclure un contrat sécurisant pour les deux parties leur permettant d’entretenir une relation contractuelle stable et égalitaire.