Avertissement à un client pour chèque impayé

Lors de la réception d’un chèque sans provision, il est toujours conseillé de commencer par essayer d’obtenir le paiement auprès de l’auteur du chèque. Ainsi, lui adresser une lettre peut permettre de régler le problème.
Nombre de fichiers : 3
Nombre de page : 1
Nombre de mots : 199
Description

Il peut arriver qu’une entreprise se trouve confrontée à un chèque sans provision.

En effet, une fois qu’un chèque sans provision a été émis, la banque de la personne à l’origine du chèque informe la banque de l’entreprise censée recevoir le paiement que le chèque est sans provision et que son client ne pourra pas être payé.

Pas de panique, il vous est quand même possible d’exiger le paiement dû.

Ainsi, il est possible de passer par une procédure amiable dans un premier temps. Pour cela, il est toujours conseillé de commencer par essayer d’obtenir le paiement auprès de l’auteur du chèque. Ainsi, lui adresser une lettre peut permettre de régler le problème.

Vous avez alors un délai de 30 jours pour vous adresser à votre client auteur du chèque litigieux. Vous pouvez alors lui demander directement de régulariser la situation le plus vite possible.

A l’issue de ce délai, si votre client n’a pas régularisé sa situation, la banque de celui-ci vous délivre alors un certificat de non-paiement signé par un banquier, qui vous permettra de saisir un huissier de justice pour obtenir un recouvrement forcé de la créance.

Vous trouverez au sein de ce document, un modèle de lettre d’avertissement à un client pour chèque impayé que vous pourrez télécharger et compléter avec les informations concernant la facture, le chèque et le client lui-même.

comment ?

L’avertissement pour chèque impayé adressé à un client est un écrit qui peut être utilisé tel quel et complété par l’entreprise.

Il doit être établi par écrit et doit contenir certaines informations nécessaires.

Pour cela, vous pouvez télécharger ce modèle dans lequel il faudra notamment mentionner les éléments suivants :

  • Les coordonnées de l’expéditeur : Dénomination sociale, adresse du siège sociale ;
  • Les coordonnées du destinataire qui n’est autre que le client à l’origine du chèque impayé : Nom du représentant de la société, dénomination sociale de la société, adresse du siège social de la société ;
  • Les détails de la facture ;
  • Les détails du chèque.

Il est conseillé d’envoyer cette lettre en courrier recommandé avec accusé de réception.

pourquoi ?

Votre entreprise est confrontée à un chèque sans provision délivré par un client ? Il est donc indispensable de rédiger une lettre d’avertissement pour chèque impayé à adresser au client en cause, qui vous permettra d’essayer de régler le problème à l’amiable dans un premier temps.

Cet exemple de lettre d’avertissement pour chèque impayé en téléchargement facilite ainsi la rédaction du courrier, en vous assurant de n’oublier aucune information nécessaire, ou de ne faire aucune erreur lors de son élaboration. Ainsi, tout sera clair pour vous comme pour votre client à l’origine du chèque litigieux.