Tous vos documents juridiques rédigés par des professionnels du droit.
Testez Qiiro sans engagement.
2000
Documents
32
Juristes
1000
Avocats partenaires

Mon université m'a refusé l’inscription au master II de mon choix. Ai-je un recours ?

Le master 2 est la 5ème et souvent dernière année d’étude supérieure avant de se lancer dans la vie professionnelle. Très importante, elle permet de se spécialiser et comporte souvent une grande période de stage ou d’alternance. Elle se finalise par un examen, une soutenance ou un mémoire de stage le cas échéant, permettant l’obtention du diplôme.


Les places en master sont très limitées. La plupart du temps, les promotions sont réduites. C’est pourquoi la sélection est très rude ! Pour candidater, il faut constituer un dossier avec les notes de Licence, de master 1, une lettre de motivation, les conventions de stages etc et l’envoyer via une plateforme propre à chaque Université. Un entretien peut venir compléter l’étude du dossier.


Depuis la rentrée 2017, la sélection s’effectue à la sortie de la licence et non plus à la fin du master 1. Des dérogations étaient prévues pour les facultés de droit et de psychologie qui pouvaient toujours sélectionner leurs étudiants à la fin de la 4ème année. Néanmoins, de plus en plus d’Universités ont décidé d’opérer le changement. Cela signifie donc que si vous êtes sélectionné en master 1, votre place en master 2 est assurée.


La loi du 23 décembre 2016 précise les modalités d’admission en master 1 et 2. L’accès en 5ème année est de droit pour les étudiants ayant validé le master 1, cependant un décret du 25 mai 2016 fixe la liste des formations pour lesquelles l’admission à poursuivre la formation dépend des capacités d’accueil et peut également être subordonnée à la réussite d’un examen ou concours. Cette liste est réactualisée chaque année universitaire (décret n° 2020-185 du 28 février 2020 (complété par le décret n° 2020-895 du 22 juillet 2020). Cette liste comporte la majorité des masters de droit où les capacités d’accueil sont très limitées (20 étudiants en moyenne).


Pour les masters non répertoriés, un refus d'admission est ainsi illégal : les établissements ont l'obligation d'inscrire tous les étudiants qui en font la demande.

Néanmoins, si vous êtes recalés, sachez qu’un droit à la poursuite d’études existe. Vous pouvez donc effectuer un recours auprès du rectorat qui devra alors soumettre à l’étudiant 3 propositions dont au moins une dans son établissement ou académie d’origine. Evidemment le projet professionnel est pris en compte !

logo qiiro
Restez informé
Merci. Nous avons bien pris en compte votre inscription.
Oops! Une erreur s'est produite. Veuillez re-essayer ou nous contacter via service@qiiro.eu.