Tous vos documents juridiques rédigés par des professionnels du droit.
Testez Qiiro sans engagement.
2000
Documents
32
Juristes
1000
Avocats partenaires

Peut-on cumuler l’AAH avec une pension de retraite ?

L'allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière accordée sur décision de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées sous certaines conditions relatives à l'incapacité, l'âge, la résidence et les ressources.


Afin de pouvoir bénéficier de l’AAH vous devez être reconnu comme handicapé par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées et être atteint d’un taux d’incapacité d’au moins 80 %. 


Si votre taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 % vous pourrez bénéficier de l’AAH si votre handicap représente un restriction durable d’accès à l’emploi, ne pouvant être compensé par un aménagement des conditions de travail. 


La possibilité de cumuler AAH et retraite dépendra de votre taux d’incapacité. 


Depuis 2017 il est tout à fait possible de cumuler AAH et retraite si vous justifiez d’un taux d’incapacité d’au moins 80 % et que vous avez atteint l’âge légal de la retraite, c’est-à-dire 62 ans.


En revanche, si votre taux de handicap est compris entre 50 et 79 %, alors il vous est impossible de cumuler AAH et retraite. A l’âge de 62 vous basculez alors sur le régime de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). 


Afin de cumuler AAH et retraite, l’allocataire devait liquider sa retraite en réalisant les démarches nécessaires auprès de la caisse à laquelle il avait cotisé. S’il oubliait de le faire, son droit à l’AAH était alors suspendu. 


Toutefois, depuis le 1er juillet 2020, tout cela n’est plus nécessaire. En effet, les allocataires ayant atteint 62 ans se voient attribuer leur retraite de manière automatique, car les CAF (Caisses d’allocations familiales) prennent en charge cette procédure. 


Bon à savoir : l’automatisation concerne les allocataires ayant déjà travaillé mais n’ayant plus d'activité professionnelle à ce jour, et ce quel que soit leur taux d’incapacité. 


Ainsi, au plus tard six mois avant leur 62 ans, la caisse de retraite chargé de la liquidation devra les informer de l’attribution automatique de leur retraite. Il leur sera alors possible de s’y opposer, au plus tard quatre mois avant leur 62ème anniversaire.

logo qiiro
Restez informé
Merci. Nous avons bien pris en compte votre inscription.
Oops! Une erreur s'est produite. Veuillez re-essayer ou nous contacter via service@qiiro.eu.