Tous vos documents juridiques rédigés par des professionnels du droit.
Testez Qiiro sans engagement.
2000
Documents
32
Juristes
1000
Avocats partenaires

Est-il possible d'adopter l'enfant de son nouveau conjoint ?

Il vous est tout à fait possible d’adopter l’enfant de votre nouveau conjoint si vous répondez à certaines conditions.


Vous pouvez procéder à une adoption simple si : 


  • Vous êtes marié avec le parent de l’enfant, 
  • Vous avez au moins 10 ans de plus que l’enfant, 
  • Votre conjoint a consenti à cette adoption devant un notaire. 


Par ailleurs, si l’enfant a une filiation qui est établie auprès de ses deux parents, il est nécessaire que l’autre parent donne son consentement à d’adoption. 


L’enfant doit également donner son accord s’il a plus de 13 ans. 


L’adoption simple, contrairement à l’adoption plénière, ne rompt pas le lien de filiation avec la famille d’origine et se contente de créer un nouveau lien de filiation avec l’adoptant.


L’adoption plénière de l’enfant de votre conjoint est également possible, mais seulement dans certaines situations : 


  • Si votre conjoint est l’unique parent inscrit sur l’acte de naissance de l’enfant, 
  • L’autre parent s’est vu retirer l’autorité parentale, 
  • L’autre parent est décédé et ses propres parents sont également décédés ou se sont désintéressés de l’enfant, 
  • L’enfant a déjà été adopté par votre conjoint en la forme plénière et il s’agit du seul lien de filiation dont il dispose, 
  • Votre conjoint est décédé et l’enfant avait auparavant été adopté en la forme plénière par ce dernier et son ancien conjoint. 


Par ailleurs, l’enfant doit en principe avoir moins de 15 ans. Toutefois, il est possible d’adopter en la forme plénière en majeur de 20 ans ou moins si : 


  • Vous l’avez adopté en la forme simple lorsqu’il avait moins de 15 ans,
  • Vous l’avez accueilli dans votre foyer lorsqu’il avait moins de 15 ans mais vous ne remplissiez pas les conditions pour l’adopter.


Pour l’adoption plénière vous devez également être marié au parent de l’enfant, avoir au moins 10 ans de plus que lui et recueillir le consentement de votre conjoint devant notaire. 


Dans ce cas aussi l’enfant de plus de 13 ans doit consentir à l’adoption.

logo qiiro
Restez informé
Merci. Nous avons bien pris en compte votre inscription.
Oops! Une erreur s'est produite. Veuillez re-essayer ou nous contacter via service@qiiro.eu.